•  

    L’OTAN veut créer une base militaire proche des frontières russes
    La ville portuaire polonaise de Szczecin, située sur les rives de la mer Baltique, est considérée comme un favori pour la création d'une base (Google Maps).

    L’OTAN veut créer une base militaire proche des frontières russes

    Selon les médias britanniques, qui rapportent une déclaration du Commandant suprême des forces alliées de l’OTAN en Europe (SACEUR), le général Philippe Breedlove, l’alliance atlantique envisage de créer sa plus grande base militaire en Europe de l’Est.


    « La ville portuaire polonaise de Szczecin, située sur les rives de la mer Baltique, est considérée comme un favori pour la création d’une base », a précisé Breedlove, ajoutant que la base servirait à stocker des armes, des munitions et des aliments. Le tout dans le but d’assurer un approvisionnement rapide aux unités de combat proches en cas de crise.

    La création de cette base à deux pas des frontières russes est évidemment à mettre en lien avec l’expansion occidentale en Europe de l’Est via l’Union Européenne. Celle-ci répond également à l’instabilité de la situation ukrainienne et apporterait un point d’appui non négligeable à l’OTAN en cas d’intervention occidentale.

     

    Un pas de plus a été franchi dans la provocation de la Russie avec cette volonté de convoiter son ancienne zone d’influence et de braquer un revolver armé en direction de ses frontières. La question de savoir qui entretient l’escalade de tensions depuis plusieurs années n’est plus à se poser…

     

    http://www.lebreviairedespatriotes.fr/24/07/2014/geopolitique/lotan-veut-creer-une-base-militaire-proche-des-frontieres-russes/

     

    .
    Oui, nous sommes en guerre. Nous devons tous en être conscients.

    .

    vendredi 1 août 2014

    Quand a-t-elle commencé ?

    On parle là de la guerre, bien entendu. Celle que le Capital, inextricablement emmêlé avec le Pouvoir de Washington, fait à la planète tout entière, y compris les habitants des régions situées entre le Rio Grande et les Grands Lacs.

     

     

    Alors même que se terminait le second conflit mondial, qui abattit un homme réfugié dans son bunker de Berlin, déjà les vautours de Washington, Truman en tête, voulaient déjà s'attaquer à l'URSS qui leur faisait (financièrement) peur. D'où cette folie de brusquer les choses en Extrême-Orient en lâchant des bombes, deux bombes, sur un pays déjà complètement à genoux. Soyons heureux, dans quelques jours nous commémorons le soixante-neuvième anniversaire de ce massacre dont les effets durent encore.
    Hiroshima, Nagasaki. Ce sont deux noms qui accuseront pour jamais le pays "guide de l'humanité".  Cela ne l'a pas empêché, depuis, de diriger sa paranoïa partout sur la planète, afin d'abattre ou écraser toute personne, toute faction, toute nation ayant la prétention de lui résister. Assassinats, guerres directes ou télécommandées, envois de commandos de la mort, désinformation continuelle et fétide, installation dans des pays un peu rétifs de dirigeants à sa solde, création d'une pseudo entité Europe complètement à sa botte et simple prolongement de ses visées expansionnistes, le cloaque puant de Washington ne recule devant rien pour consolider sa mainmise complète sur la planète.
    Mais par ses exagérations mêmes, ne voilà-t-il pas qu'il voit se former face à lui une association de défense des autres grands pays du monde résolus à ne pas se laisser phagocyter ? C'est pourquoi, plus que jamais, les provocations, les carnages sous faux drapeau explosent pendant que la propaganda la plus abjecte se déploie comme des haillons de lépreux afin d'entériner ses thèses. Nul point de la planète n'est épargné, et les mille points d'appui, bases, ports, qui sont sous son contrôle lui permettent d'attaquer partout selon des modalités multiformes. Le résultat obtenu ("par TOUS les moyens") reste naturellement la suprématie totale et incontestée.
    Si la Troisième Guerre Mondiale n'est pas commencée, qu'est-ce donc ? Elle a commencé le 6 août et le 9 août 1945, sans laisser au reste du monde un seul jour de répit. Elle se poursuit encore aujourd'hui, en se renforçant de jour en jour depuis quelque temps. L'écrasement de Gaza et ses habitants n'est que l'un des épisodes les plus funestes de cette offensive multiforme. Ce qui se passe en Ukraine (et dont nous en Europe de l'ouest savons en fait peu de choses) est un autre exemple, simultané, et tout aussi révoltant. Mais les coups de boutoir des riches opposants vénézuéliens à Nicolas Maduro vont exactement dans le même sens, les combats en Afrique (qui sont loin de faire la Une des journaux) sont un autre exemple. Que ce soient des supplétifs qui expédient ce genre de combat n'y change rien.
    Peuples de la Terre, nous sommes donc, sans l'avoir voulu, sans le savoir le plus souvent, en guerre avec un régime qui ne l'a jamais déclarée, qui ne la déclarera pas, et compte bien arriver à ses fins quel qu'en soit le prix.  Il importe de tous s'unir pour l'abattre, de préférence grâce à l'arme économique : c'est souvent la plus efficace. Éviter les affaires avec ses industries, éviter d'acheter ses produits, éviter d'utiliser sa monnaie, ou le torchon sans valeur qui en tient lieu, voilà comment on pourra être les plus efficaces face à un système qui ne pense que par l'argent.
    Oui, nous sommes en guerre. Nous devons tous en être conscients.

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    L'union européenne, c'est la guerre avec l'OTAN

     

    Ajoutée le 14 mai 2014

    Clip l'Union européenne

    c'est également l'OTAN et le traité transatlantique.

     
    https://www.facebook.com/upr.regischa...



    Régis Chamagne, ancien colonel de l'armée de l'air, chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'Ordre national du Mérite et titulaire de la médaille de l'Aéronautique. Il est l'auteur du seul ouvrage de stratégie aérienne en langue française, « L'art de la guerre aérienne » Un livre qui a été couronné par l'Académie des Sciences Morales et Politiques. Régis Chamagne est également responsable national de l'UPR pour les questions de Défense.

     

    .

     

    UPR

    Parti de rassemblement, de la Droite à la Gauche, hors extrêmes, pour une libération nationale et la démocratie

     

    L'UPR EST LE MOUVEMENT DE LIBÉRATION NATIONALE qui rassemble tous les Français afin de faire sortir juridiquement la France de l'euro, de l'Union européenne, et de l'OTAN.
    Biographie
    Étroitement inspiré du Conseil National de la Résistance de 1944, notre Programme de Libération nationale attire des Français de toutes les origines, convictions religieuses et opinions politiques. Il leur propose en effet de sortir de l'UE et de l'OTAN pour rétablir la démocratie, les services publics et la justice sociale et le message universel de la France auxquels ils sont légitimement attachés.

    François Asselineau - Union Populaire Républicaine - Paris ...


    UPR - Le Blog de François Asselineau

     

    UPR-et-UE-resume.jpg

     

     

     

    .

    Nouvelles de l'administratrice de ce blog

     

    Sortie de mon 5 e ouvrage

    et premier roman.

    Le pdf est gratuit, voir ici :

     

    Chantal Dupille publie son premier roman (la version pdf est gratuite)

    http://chantaldupille.over-blog.com/article-chantal-dupille-publie-son-premier-roman-la-version-pdf-est-gratuite-123998839.html

     

    .


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique