•  

    Massacres en Ukraine : ce que révèlent les documents secrets du président Porochenko

     

    BHL-Porochenko-300La semaine dernière, l’Ukraine a décrété une troisième mobilisation obligatoire, soit plus de 60 000 réservistes (1). Cette mesure a engendré un vague mécontentement dans la partie ouest de l’Ukraine où plusieurs villes et villages ont procédé à des manifestations et blocages de routes (2). Les familles ont de plus en plus peur de voir leurs proches mourir au combat. Ces dernières semaines, nous avons pu voir le gouvernement ukrainien devenir de plus en plus impopulaire à cause de l’augmentation de la pauvreté, et des mesures liberticides (interdictions de plusieurs groupements politiques et de plusieurs médias) et la poursuite de la guerre. Cependant, la propagande a empêché les habitants de connaître l’étendue des dégâts à l’est du pays.

    Ce rapport officiel destiné au président Porochenko et publié par The Vineyard of the Saker donne une idée précise de la mesure du désastre humanitaire qui se réalise en ce moment même dans le Dombass et révèle pourquoi la mobilisation a été ordonnée : L’armée ukrainienne, malgré sa lente avancée vers l’est, subit de très lourdes pertes jour après jour.

    Les phrases suivantes sont les plus révélatrices :


    [Semaine du 14 Juillet:]

    - Augmentation catastrophique du nombre de déserteurs (de 3473 personnes, soit 47%),  et 1 847 personnes, 25% pour la semaine d’avant.

    - Augmentation importante du nombre de disparus  (1344 personnes, 47%),  et 344 personnes, 10% pour la semaine d’avant.

    - J’estime que 2/3 des unités militaires de combat actives qui participent actuellement à l’ATO (Anti Terrorist Opération) vont tout simplement cesser d’exister en aussi peu que 4 ou 5 jours.

     Les chiffres :

    TOTAL DES PERTES UKRAINIENNES
    1. Morts au Combat: 1600
    2. Blessés au Combat: 4723
    3. Tanks: 35
    4. Véhicules Blindés: 96
    5. Artillerie: 38
    6. Avions: 7
    7. Hélicoptères: 2
    8. Automobiles: 104
    TOTAL DES PERTES DES REBELLES
    1. Morts au Combat: 48
    2. Blessés au Combat: 64
    3. Tanks: 2
    4. Véhicules Blindés: 0
    5. Artillerie: 5
    6. Automobiles: 8

    Document officiel 1 :

    Rapport du chef de SBU, V.O. Nalyvaichenko, au Président de l’Ukraine, P.A. Porochenko

    Letter_SBU

    Entête gauche : Service de sécurité 
 de l’Ukraine. 
 16, Malopidvalna St., 
 Kiev, 01601

    Tél : 226-25-64, 256-97-32, le 19 Juillet 2014, n ° 
. 5/2/2-1331

    Entête droit : 
 Absolument confidentiel (Addendum 1)
    Personnellement au Président de l’Ukraine, P.A. Porochenko

    Écriture faite main au en haut au centre : 
 « Pour continuer jusqu’à la victoire! »
    V.O. signé Nalyvaichenko 20/7 [20 Juillet]

    Voici mon rapport.

    Dans la période du 14 Juillet to 19th, 2014, nous assistons à une augmentation catastrophique (de 3473 personnes, soit 47%) du nombre de déserteurs dans les unités de l’armée et de la Garde nationale – en comparaison avec les chiffres de la semaine dernière (1 847 personnes, 25%). En dehors de cela, au cours de la période indiquée le nombre de disparus a aussi augmenté  (1344 personnes, 47%, la semaine dernière – 344 personnes, 10%).

    Ce phénomène est lié à l’augmentation de l’activité de l’ennemi dans le Donetsk et Lugansk les régions ainsi que l’augmentation du nombre de victimes dans les rangs des structures mentionnées ci-dessus. Ces faits influencent [négativement]  le moral de combat du personnel et rends la poursuite de l’ATO (Anti Terrorist Opération)impossible. Dans le cas où la tendance négative se poursuivrait a la même vitesse, j’estime que 2/3 des unités militaires de combat actives qui participent actuellement à l’ATO vont tout simplement cesser d’exister en aussi peut que 4 ou 5 jours.

    Dans le but de préserver le potentiel de combat de nos structures militaires, je propose que nous effectuons une manœuvre de retrait de nos unités militaires dans la zone autour Dobropil’ya et Smolyaninove. Après la reconstitution des stocks de munitions et le re-groupement ainsi que la rotation d’au moins 60% du personnel, nous pourrons continuer l’offensive.

    signature:
    Le chef du Service de sécurité ukrainien de l’Ukraine,
    V. Nalyvaichenko

    En Accord avec:
    Le chef du Centre antiterroriste du Service de sécurité,
    B. Hrytsak

    Document officiel 2 :

    Rapport officiel militaire ukrainien des pertes de Juillet 9-15 2014 (l ‘Arsen Avakov, ministre de l’Intérieur et V. Gritsak, chef de l’ATO)

    BREAKING!

    … Nous admettons la possibilité que tous les combattants aient été purgés par les séparatistes.
    La concentration d’un grand nombre de combattants près de l’aéroport, ainsi que le manque de perspectives dans la conduite d’évacuation des membres de la Garde nationale de l’aéroport de Donetsk, je propose de retirer les unités de l’armée ukrainienne à la zone de Avdeevka afin de les regrouper pour une nouvelle attaque contre les forces des séparatistes.

    Voici la comptabilité des pertes parmi les militaires ukrainiens, les militants (Novorossia) et les civils dans les régions de Donetsk et Lugansk (pour la période de Juillet 9-15, 2014)

    TOTAL DES PERTES UKRAINIENNES
    1. Morts au Combat: 1600
    2. Blessés au Combat: 4723
    3. Tanks: 35
    4. Véhicules Blindés: 96
    5. Artillerie: 38
    6. Avions: 7
    7. Hélicoptères: 2
    8. Automobiles: 104
    TOTAL DES PERTES DES REBELLES
    1. Morts au Combat: 48
    2. Blessés au Combat: 64
    3. Tanks: 2
    4. Véhicules Blindés: 0
    5. Artillerie: 5
    6. Automobiles: 8
    TOTAL DES PERTES CIVILES
    1. Morts: 496
    2. Blessés: 762

     Théo Canova


    Sources:

    (1) Le Reichstag de Kiev franchit une étape dans la répression

    (2) Ukraine, manifestation de parents dispersée et entourés par des soldats en Juillet 2014


    votre commentaire
  •  

    Alerte ! Maladies en perspective !

    L' "eau sale", nouvelle arme antiémeute d'Israël

    LE MONDE | 29.07.2014 à 10h05 • Mis à jour le 29.07.2014 à 10h58 | Par Florence Beaugé (Jérusalem, envoyée spéciale)

     

     

    Arrestation d'un Palestinien durant des échauffourées avec la police israélienne à Jérusalem Est le 25 juillet.

     

    Depuis trois semaines, les Palestiniens de Jérusalem-Est endurent une punition collective d'un nouveau genre : la « dirty water », comme on l'appelle ici. Chaque fois qu'une manifestation a lieu – et il s'en produit presque chaque soir dans la partie orientale de la Ville sainte, depuis les événements de Gaza – un camion blanc passe ensuite sur les lieux et projette un mystérieux liquide pestilentiel. Tout s'en retrouve imprégné : les façades des maisons et des immeubles, les fenêtres, les trottoirs, la chaussée, les arbustes, les fleurs…

     

    Que contient ce produit ? Personne ne le sait, et la police israélienne reste très discrète sur ce sujet. L'odeur qui se dégage de la « dirty water » agresse les narines. Elle colle aux vêtements et à la peau, et il est impossible de s'en débarrasser pendant deux ou trois jou...

     

    L’accès à la totalité de l’article est protégé

     

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/07/29/l-eau-sale-nouvelle-arme-antiemeute-d-israel_4464041_3218.html


    votre commentaire
  •  

    http://caledosphere.com/2014/02/22/ukraine-guerre-civile/

    2

     

    A voir absolument :

    Asselineau : Oui, c'est un complot contre l'Ukraine ! (vidéo à voir)

     

    En savoir plus sur l'Ukraine,

    le blog incontournable !

    Génocide en cours...

    Paralipomènes d'une journée ordinaire - Blogge

    1

    CATASTROPHE. Ukraine: désertions et pertes catastrophiques au sein l’armée ukrainienne. .

    Posted on juil 26, 2014 @ 20:06

    60

     

    Les choses vont de mal en pis en Ukraine. Malgré les chants de victoire près l’assaut donné sur Slaviansk- retrait tactique des insurgés-, les autorités, ces usurpateurs, ne savent plus où donner de la tête. L’appel des Américains au président russe Vladimir Poutine pour qu’il fasse pression sur les insurgés est vain. En effet, ceux-ci en veulent plutôt à Moscou de les avoir trahi. Néanmoins, cette tactique américaine, sempiternelle façon de rejeter la responsabilité de ses actes sur les autres ne passera pas cette fois-ci. Sur le plan confidentiel, pas de mention de la Russie car, les nouvelles autorités ukrainiennes savent très bien que ce n’est pas Moscou qui est derrière les milices du Donbass…


     

    L’heure est grave. Kiev est aux abois. Entre un "Premier-ministre" qui démissionne la queue entre les jambes, une armée en déroute, un président caniche d’Obama, c’est le peuple qui trinque. Bientôt, c’est la fin de l’été. L’argent donné par l’UE et le FMI n’a finalement servi à rien, sinon à acheter des armes et payer les soldes des militaires. Tout se détériore et le vendeurs de chocolat sait que le temps presse. C’est ainsi ces rapports que nous vous présentons sont d’une gravité sans pareil. Le pays est au bord du chaos et, bien sûr, il faut chercher un bouc émissaire tout trouvé: Moscou. Or, les "qui" ont fomenté un coup d’état ? Kiev ne peut s’en prendre qu’à lui-même…


    Rapports officiels ukrainiens

    Rapport du chef de la SBU, VO Nalyvaichenko au Président de l’Ukraine, P. Porochenko

    letter_sbu

    Traduit par Valentina Lisitsa


    Rubrique Gauche : Service de sécurité ukrainien. 16, Malopidvalna St., Kiev, 01601
    Tel: 226-25-64, 256-97-32, le 19 Juillet 2014, n ° 5/2/2-1331
    L’en-tête à droite : Absolument confidentiel (Addendum 1)
    Personnellement au Président de l’Ukraine, PA Porochenko
    Manuscrite à travers le dessus : «Pour continuer jusqu’à la victoire"
    Signé VO Nalyvaichenko 20/7 [20 Juillet]

    Je souhaite vous alerter.


    Dans la période du 14 Juillet au 19 juillet, 2014, nous assistons à une augmentation catastrophique (de 3473 personnes, ou 47%) du nombre de déserteurs dans les unités de l’armée et de la Garde nationale – en comparaison avec les chiffres de la semaine dernière (1 847 personnes, soit s25%). En dehors de cela, au cours de la période indiquée, le nombre de disparus a augmenté aussi bien (1344 personnes, 47%, la semaine dernière – 344 personnes, soit 10%).

    Ce phénomène est lié à l’augmentation de l’activité de l’ennemi dans les régions de Donetsk et de Lugansk, ainsi que l’augmentation du nombre de victimes dans les rangs des structures mentionnées ci-dessus. Ce fait [négatif] influence les combats, la dignité du personnel et rend impossible la poursuite de notre offensive. Dans le cas où cette tendance négative se poursuivra, surtout au même niveau, j’estime que 2/3 des unités militaires de combat actives qui participent actuellement à l’opération anti-terroriste vont tout simplement cesser d’exister dans les 4 à 5 jours.

    Dans le but de préserver le potentiel de combat de nos structures militaires, je propose que nous effectuons une manœuvre de retrait de nos unités militairement dans les zones autour de Dobropil’ya et Smolyaninove. Après la reconstitution des stocks de munitions, le regroupement ainsi que la rotation du personnel d’au moins 60% des éléments, nous pourrons alors continuer l’offensive.

    Signé ,
    Le chef du Service de sécurité ukrainien,
    V. Nalyvaichenko
    Ampliation,
    le chef du Centre antiterroriste du Service de sécurité,
    B. Hrytsak 

    Comme si ça ne suffisait pas, un rapport est venu appuyer les inquiétudes de la SBU. Alors, l’avion Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines a-t-il été abattu pour permettre à Kiev de respirer et d’attirer l’attention sur lui pour demander de l’aide aux Occidentaux ? Sans doute. D’ailleurs, que ce soient les Etats-Unis ou l’UE, on voit bien comment des sanctions scélérates, sans la moindre preuve, sont prises contre des responsables russes ou ukrainiens. Une fuite en avant de la dictature américao-occidentale. En effet, ils disent être des démocrates mais refusent la table des négociations que la Russie promeut depuis…

    Rapport militaire ukrainien officiel des pertes pour juillet, entre le 9 et le 15, 2014

    (Arsen Avakov, ministre de l’Intérieur et V. Gritsak, chef de l’ATO)

    Traduit par Gleb Bazov


    … Nous admettons la possibilité que tous les combattants ont été purgés par les séparatistes.

    Dans le manque de concentration d’un grand nombre de combattants près de l’aéroport, ainsi que le manque de perspectives dans la conduite d’évacuation des membres de la Garde nationale de l’aéroport de Donetsk, nous proposons de retirer les unités de l’armée ukrainienne dans la zone de Avdeevka, afin de les regrouper pour une nouvelle offensive contre les forces séparatistes.

    Une comptabilité des pertes parmi les militaires ukrainiens, les militants et les civils à Donetsk et Lugansk (les régions pour la période de juillet 9-15, 2014)


    Total des pertes ukrainiennes
    Tués au combat: 1600
    Blessés en action: 4723
    Réservistes: 35
    Véhicules blindés de combat: 96
    Artilleries: 38
    Avions: 7
    Hélicoptères: 2
    Automobiles: 104
    Total des pertes de la Milice
    Tués dans l’action: 48
    Blessés en action: 64
    Réservistes: 2
    Blindés de combat Véhicules: 0
    Artilleries: 5
    Automobiles: 8
    Total des pertes civiles
    Tués: 496
    Blessés: 762
    Signé et Soumis par :
    Arsen Avakov (ministre de l’Intérieur) et V. Gritsak (chef de l’ATO) .

     

    http://allainjules.com/2014/07/26/catastrophe-ukraine-desertions-et-pertes-catastrophiques-au-sein-larmee-ukrainienne/

     

     

     

    Malformations

    palestiniens-TB-pic.php.jpg

     

    Génocide Gaza, sournois, qui ne dit pas son nom,

    mais bien réel, peu à peu

    (cf à travers cancers, naissances de malformés..)

    Et France au service d'Israël


    Hollande souille la France - Lettre ouverte de JJ.Candelier - Génocide Gaza
    La France désormais colonie d'Israël, est devenue l'ombre d'elle-même

     

     

     

    Photo : Pierre Barbancey

    Le chirurgien norvégien Erik Fosse montre les brûlures à la cuisse d'un blessé amputé. Les effets du DIME. Photo : Pierre Barbancey

    Israël : à chaque offensive de Tsahal son arme polémique

    Obus à fléchettes, phosphore blanc, bombes à sous-munitions... Lors de ses dernières opérations, l'armée israélienne a toujours été pointée du doigt pour l'utilisation d'une arme controversée.

    Shoah des Palestiniens: Les armes de destruction massive d'Israël


    Israël utiliserait le DIME, une arme particulièrement effroyable


    Israël bientôt poursuivi par la CPI

    pour crimes de guerre ?

    25 juillet 2014 par agenceinfolibre

    Une plainte a été déposée à la Cour Pénale Internationale par maître Gilles Devers contre Israël, mandaté par Saleem Al-Saqqa (le Ministre palestinien de la Justice) et Ismail Jabr (Procureur général de la Cour de Gaza). Selon Gilles Devers, cette plainte a de bonnes chances d’aboutir au

     

     

    Tout est ici :

    Gaza en vidéos, en liens. Comprendre le conflit israélo-palestinien


    .Palestine-terrorisme.jpg .

      Le bêtisier  de Tsahal.

    En prime, le show de Ghouni,

    son idéal féminin est Caroline Fourest !

    FOUS RIRES garantis !


     

    Gaza : Son héroïque défense,

    ce que les médias ne vous disent pas

    sur cette sale guerre

    Alerte ! Gaza: Réacteurs nucléaires, ports, villes et avion israéliens visés

     

     

    Photo : == COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 25 JUILLET 2014 SUR LES MASSACRES DE GAZA == LE BUREAU NATIONAL DE L'UPR DEMANDE AU GOUVERNEMENT FRANÇAIS DE S'EXPLIQUER SUR LE « DEUX POIDS DEUX MESURES » DE SA POLITIQUE ÉTRANGÈRE ET SUR LES RAISONS DE L'ABSENCE DE SANCTIONS CONTRE ISRAËL. Lire : https://www.facebook.com/notes/fran%C3%A7ois-asselineau-union-populaire-r%C3%A9publicaine/gaza-lupr-demande-au-gouvernement-de-sexpliquer-sur-son-2-poids-2-mesures-et-sur/10152154992607038

    Gaza : Communiqué de presse (début)

     

    Compte tenu de la gravité des événements en cours, le Bureau National de l’UPR, spécialement réuni à cet effet, a jugé nécessaire de faire de nouveau le point sur la situation à Gaza et sur l’attitude des autorités françaises.


    Nous rappelons que l’UPR a déjà publié un communiqué, le 10 juillet, pour dénoncer la position déséquilibrée, et non conforme au droit international, du communiqué officiel diffusé par François Hollande la veille, 9 juillet. Lequel apportait un soutien inconditionnel à Israël dans le conflit en cours à Gaza, sans même formuler un mot de compassion pour les Palestiniens.


    Notre communiqué du 10 juillet a exposé de façon très détaillée la position de l’UPR sur le conflit israélo-palestinien.

     

    Nous estimons que, sur ce conflit comme en toute autre circonstance, la France, membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, doit s’en tenir strictement au respect et à l’action en faveur du droit international, tel qu’il résulte notamment des résolutions du Conseil de Sécurité et de tous les traités et conventions pertinents.


    suite ici :

    Gaza : l’UPR demande au gouvernement français de s’expliquer sur le « deux poids deux mesures » de sa politique étrangère et sur les raisons de l’absence de sanctions contre Israël



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique